maman de famille nombreuse

maman de famille nombreuse

12 years a slave

12 years a slave 12-years-a-slave-12YAS_film_mobile.jpg

Un super film qui retrace l'histoire vraie de Salomon Northup, noir libre du nord des USA qui se voit kidnappé et à qui on retire ses papiers et qui sera esclave dans le sud du pays avant la guerre de sécession .Le film est tiré de son autobiographie. Un très grand metteur en scène , Steve McQueen et de grands acteurs, notamment celui qui tient le rôle principale : Chiwetel Ejiofor, mais aussi Benedict Cumberbatch (Sherlock) , Brad Pitt  et Sarah Paulson (American Horror Story) .

 

J'ai cependant quelques réserves au sujet de la finalité du film, on y voit un Noir kidnappé certes, la violence de l'esclavagisme et des maitres impitoyables assoiffés de sang mais l'histoire se finit bien et il n'y a pas vraiment de discours politique derrière. En outre, il y a une scène avec des Indiens  et là non plus, on ne voit pas le lien avec le reste du film. Je m'attendais à ce qu'il y ai une mise en relation avec la condition des esclaves noirs et le génocide des Indiens.

 

L'histoire a quand même le mérite de présenter un sujet sensible et douloureux .

 

Solomon_Northup_001.jpg

 

 

Nous pouvons rapprocher l'histoire de Solomon Northup à celle de Mary Prince, première esclave noire à publier son récit. Née esclave dans les Bermudes, elles suivies ses maitres, travailla dans les champs de coton et les salins où les conditions étaient vraiment affreuses jusqu'à ce que ses maîtres finissent par revenir en Grande Bretagne où elle fut automatiquement libérée car toute personne entrant sur le territoire britanique était de ce fait libre. Pourtant , elle a continué à se battre afin de rejoindre et faire libérer son mari, resté esclave à Antigua.

Le récit de Mary Prince joua un grand rôle dans la prise de conscience, par les Anglais, de l’horreur de l’esclavage dans leurs colonies des Caraïbes (l’abolition fut votée en 1833 et  devint effective pour tous les esclaves en 1838). C’est aussi l’un des rares témoignages publiés par une femme. Esclave domestique indocile dans sa jeunesse puis saunière rebelle endurant des conditions de travail terribles, mariée à un affranchi malgré la réprobation de son maître,  conquérant sa liberté à l’occasion d’un séjour en Angleterre, Mary Prince se révèle une résistante tenace à tous les stades de sa vie.

Liens : //esclavesenamerique.org/auteurs/mary-prince/

//www.causette.fr/

 

history-mary-prince-west-indian-slave-paperback-cover-art.jpg        prince372.jpg



02/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres