maman de famille nombreuse

maman de famille nombreuse

Mon parcours du combattant au Pôle Emploi !

Mon parcours du combattant à Pôle Emploi !

 

Donc voilà ! Comme je ne suis pas enseignante certifiée, après mes mois de remplacement dans un lycée pro, me voici de nouveau avec le statut de demandeur d'emploi ! Donc, me voilà partie au Pôle Emploi sachant pertinemment que je ne serais pas indemniser car c'est le Rectorat qui s’occupe des indemnisations de ses contractuels. Mais il faut quand même un refus de la part de Pôle Emploi pour que le Rectorat puisse enfin prendre en compte ma demande .

 

Je m'enregistre donc, sur Internet, ce qu'il faut savoir c'est que le lendemain de la fin de votre contrat vous devez vous inscrire via Internet ou par téléphone même si c'est un jour férié ou un dimanche car votre semaine de carence démarre au moment de votre inscription.

 

Je télécharge et j'imprime tout leur dossier, je rempli, je prépare les pièces demandées et je me dirige le jour du rendez-vous dans la "grande maison".

 

Mais comme d'habitude, il manque des papiers car "vous savez votre situation est délicate Madame !"

 

 

En effet, j'étais encore en congé parental à mi temps (vu que je faisais un remplacement à mi temps) et que j'avais un vieux (mais alors très vieux ) reliquat d'indemnisation à la Chambre du Commerce (qui elle aussi indemnise ses propres vacataires / contractuels).

 

Sans oublier la super réunion avant l'entretient avec le conseiller. "Vous savez faire un CV ? Une lettre de motivation ? Une recherche de travail ? Vous avez accès à un ordinateur ? Internet ? "

 

Je pense que avant de mettre tout le monde dans le même sac et donc de faire perdre à tout le monde un temps fort précieux, il serait judicieux de lire le CV des gens avant !

 

Ce qu'il faut savoir aussi, c'est que si vous avez un reliquat de chômage et que vous démariez une entreprise, vous pouvez prétendre à toucher la moitié de votre reliquat en une seule fois grâce à l'ACRE. Et que si vous êtes à nouveau au chômage car votre entreprise à coulé par exemple, vous pouvez toucher l'autre moitié dans un délai de 5 ans mais de manière mensuelle cette fois.

Il faut vous renseigner auprès des Pôles Emplois et autres Chambres de commerce.

 

Donc, me voici partit prendre un rendez-vous avec la CAF afin de casser mon congé parental !

 

Maintenant j’attends le retour du courrier de la CAF et le refus de Pôle Emploi pour enfin envoyer mon dossier au Rectorat et espérer une indemnisation avant la fin de l'été, car il ne faut pas oublier les vacances entre temps et les effectifs réduits des administrations !!!

 

 

 

 



11/06/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 20 autres membres